Les entreprises communales comptent parmi les plus grands émetteurs d’oxyde d’azote

Les bus des transports en commun et les véhicules utilitaires communaux sont les plus gros émetteurs potentiels d’oxydes d’azote.
Les entreprises communales sont tenues d’équiper leur parc de véhicules existant avec une technique efficace de réduction et de remplacer les anciens véhicules rapidement par des véhicules Euro 6 modernes.
En raison des coûts élevés, aucune mesure suffisante n’est prise dans la plupart des cas – malgré la mauvaise qualité de l’air et le dépassement continuel des valeurs limite exigées.
Pour cette raison, la Deutsche Umwelthilfe et le BUND ont de nombreuses fois porté plainte contre les responsables de créations de plans de protection de l’air. Ceux-ci peuvent être les communes ou les Länder responsables.
Dans tous ces cas jusqu’à présent, le tribunal a donné raison aux plaignants et exigé de la ville ou de l’administration responsable du Land la prise de mesures visant à une réduction de l’oxyde d’azote. Cela concerne en particulier des jugements sur la qualité de l’air à Mayence, Wiesbaden et Hanovre.